Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

Commémoration nationale australienne à Pozières

Samedi 23 juillet, près de 1 500 Australiens ont traversé le monde pour venir se souvenir et se recueillir à Pozières. Ici, il y a 100 ans, 23 000 de leurs ancêtres sont tombés lors de la bataille de la Somme, pour défendre nos libertés. Voici le récit en images d'une belle amitié entre l'Australie et la France.

 

 Crédit photos : Yazid Medmoun et Isabelle de Wazières - Cd80

TEMOIGNAGES

 

ministre dan tehan
Dan Tehan, ministre australien des anciens combattants, tient dans ses mains la version anglophone du hors-série au magazine Vivre en Somme, spécial Bataille de la Somme.
Photo : Yazid Medmoun - Cd80

Dan Tehan,ministre australien des anciens combattants

Dans le cadre de la cérémonie commémorative du Centenaire de la Bataille de Pozières du samedi 23 juillet 2016, Dan Tehan, ministre australien des anciens combattants, a tenu à partager un message de liberté.

- Que représente pour vous le Centenaire ?

Cette commémoration rend hommage au service et au sacrifice que nos soldats ont réalisé il y a 100 ans pour défendre nos droits, nos libertés. Pas seulement ceux des Australiens, mais aussi ceux des Français.

- Des membres de votre famille ont-ils combattu ici ?

Non, mais en tant que ministre des anciens combattants, les soldats m'ont légué cet héritage comme celui d'une grande famille dont je fais partie en tant qu'Australien. Ils ont eu le courage, la bravoure, la volonté de venir ici pour défendre la nation.

- Avez-vous un message à adresser aux habitants de la Somme ?

Je souhaite d'abord les remercier pour leur accueil et pour le soin qu'ils prennent à continuer à s'occuper du souvenir de nos soldats tombés sur leur sol. Cela leur tient à cœur et cela se voit. En 2016 comme il y a 100 ans, l'Australie est toujours solidaire de la France pour défendre nos valeurs de liberté pour les 100 prochaines années.

- Avez-vous visité le Circuit du Souvenir ?

Je n'ai pas eu le temps cette fois-ci. Je suis venu il y a 2 ans comme simple visiteur découvrir plusieurs sites. J'ai beaucoup appris sur le travail mené par les Français. Un travail extraordinaire, dont je leur suis très reconnaissant.

 

capozières1

Bernard Delattre, maire de Pozières

Bernard Delattre, maire de Pozières

« Je suis soulagé et heureux. Le parc du Souvenir est là éternellement. J'espère que les Français l'apprécieront autant que les Australiens et s'arrêteront ici en mémoire des soldats tombés pendant la bataille de la Somme. »


mpozières4

Yvonne et Barry Gracey, Australiens amoureux de Pozières, ont été faits citoyens d'honneur de la commune.

Yvonne et Barry Gracey, un couple d'Australiens, citoyens d'honneur de Pozières

Leur Légion d'honneur marque l'engagement de ce couple soudé au service de l'Australie et de leur second pays la France.
Barry a parcouru l'Australie pour recueillir des fonds, afin de valoriser concrètement à Pozières l'amitié franco-australienne. Yvonne a assuré le secrétariat. Ils se sont mariés à Pozières.


capozières3

John Mac Coll, porteur du projet de l'école franco-australienne à Pozières

John Mac Coll, porteur du projet de l'école franco-australienne à Pozières

Fondateur du lycée franco-australien de Sydney inauguré en 1989, qui forme des élèves bilingues de la petite section maternelle à la terminale, cet infatigable pionnier travaille à l'ouverture d'une école pilote de ce type dans l'ancienne mairie de Pozières.
Le gage d'une employabilité future pour travailler chez Airbus, Thales ou des sociétés internationales, dans le cadre des marchés passés entre la France et l'Australie.
 


Yves Potard
Yves Potard, Président de l'association The Digger Cote 160 à Pozières. Crédit photo : Philippe Sergeant - Cd80

Yves Potard, créateur du son et lumière de Pozières

Ancien professeur d'histoire, il a lancé le son et lumière avec des bénévoles, accompagné notamment par le Conseil départemental de la Somme. Cette année les spectateurs anglophones ont pu suivre les commentaires avec un casque et un vidéoprojecteur a fait défiler des photos d'archives.
Epaulé par 200 bénévoles, Yves Potard donne rendez-vous en 2018 pour un autre spectacle contre l'intolérance. D'ici-là, en 2017 il se met au service , avec son équipe et ses décors, des autres lieux marqués par des batailles.

Cliquez ici pour lire l'interview d'Yves Potard.

 

--
Propos recueilli par Isabelle de Wazières

À la une

Commémoration nationale australienne à Pozières