Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

La Nécropole allemande de Fricourt

La Nécropole allemande de Fricourt

Retourner à la carte
fricourt

©ADRT80

La Nécropole allemande de Fricourt

Comme Thiepval et Combles, ce village était puissamment fortifié par d'importantes installations reliant les caves aux souterrains et par des ouvrages bétonnés en surface. Il  constituait un point d'appui au fameux "saillant de Fricourt" que les Allemands considéraient comme un pilier quasi imprenable de leur système de défense. Il ne justifia pas l'espoir qu'ils fondaient en lui, puisqu'il tomba aux mains des Britanniques dès le 2 juillet 1916.

Des 17.027 soldats reposant dans cette nécropole, environ un millier a été tué entre la fin août 1914 et juin 1916 ; 10 000 le furent entre la fin juin et la mi-novembre 1916, au cours de la Bataille de la Somme ; un peu plus de 6 000 périrent au cours des offensives de 1918, entre mars et octobre.

Aménagé au début des années 1920, le cimetière a brièvement accueilli la sépulture de l’ « as des as » de la Grande Guerre, le pilote allemand Manfred von Richthofen, surnommé le Baron rouge.
En 1925, son corps fut transféré à Berlin, avant d’être définitivement enterré à Wiesbaden.

Le Baron Rouge

Dès l'âge de 12 ans, Manfred von Richthofen intègre une école militaire de Silésie puis l'Académie militaire de Lichterfede à Potsdam d'où il sort officier de cavalerie uhlan en 1911. Lorsque éclate la guerre en 1914, Manfred est appelé sur le front français et comme beaucoup de cavaliers, demande son transfert dans l’aviation.
 
Manfred von Richthofen était craint de l’ensemble des pilotes alliés. Entre 1915 et 1918, il a abattu 80 avions alliés. Il devait son surnom à la couleur "sang" de son triplan. L'ensemble de son escadrille était d'ailleurs appelé "le cirque volant" en raison des couleurs criardes des appareils.

D'abord observateur, il vole pour la 1ère fois en juillet 1915, puis intègre l'escadrille Jagdstaffel II dont il prendra le commandement en 1917 avant de former une nouvelle unité : Jagdeschwader I, groupement mobile de chasse qui nécessita de se déplacer sur le front occidental. Le 21 avril, l'escadrille est basée à Cappy. Aux prises avec deux avions canadiens au cours d’un combat aérien sur les hauteurs de Corbie, le Baron rouge ne se rend pas compte qu'il survole les lignes australiennes : les mitrailleuses le prennent pour cible. Il est tué en plein vol, son avion s'écrase près de Corbie, au lieu-dit "la briqueterie".

Les Australiens et Britanniques l'enterrent à Bertangles avec tous les honneurs militaires. Le corps sera transféré dans le cimetière allemand de Fricourt au début des années 1920, puis inhumé à Berlin et enfin définitivement enterré à Wiesbaden.