Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

Le mémorial terre-neuvien de Beaumont Hamel

Le mémorial terre-neuvien de Beaumont Hamel

Retourner à la carte
Newfoundlandmemorial

Visite guidée du réseau de tranchées de Beaumont-Hamel © Yazid Medmoun

Le mémorial terre-neuvien de Beaumont Hamel

La commune de Beaumont-Hamel regroupe les villages de Beaumont, Gare de Beaucourt et Hamel. Ces villages étaient situés à l’arrière immédiat des lignes allemandes. Terre-Neuve était, à l’époque de la guerre, un Dominion britannique et à ce titre, comme tous les autres pays de l’Empire, avait levé une armée de volontaires.
Le 1er juillet 1916, à 9h, les hommes du régiment terre-neuvien, à peine sortis de leurs tranchées, se trouvèrent pris sous le feu de mitrailleuses allemandes. Une demi-heure plus tard, ils n’étaient plus que 68 valides. Tous les officiers avaient été tués ou blessés. Proportionnellement aux effectifs engagés, cette action fut l’une des plus meurtrières de l’offensive de la Somme.
 

Le mémorial terre-neuvien

À Beaumont-Hamel, le mémorial terre-neuvien donne une vision émouvante et réaliste des batailles grâce à un champ de bataille et un réseau Division admirablement bien conservé. Dû à l’architecte-paysagiste Rodolphe Cochius, le parc s’étend sur 30 hectares et fut inauguré en 1925.
A l’entrée du mémorial se trouve le monument à la 29ème division à laquelle appartenait le régiment terre-neuvien. Un chemin conduit à la table d’orientation, au sommet de la butte du Caribou, appelée ainsi car elle est couronnée d’une statue de caribou en bronze, insigne du Royal Newfoundland Regiment, œuvre du sculpteur anglais Basil Gotto.  La table d'orientation offre une vue d’ensemble sur tout le champ de bataille et permet la comprehénsion du « système » des tranchées.

BeaumontILLUSTR IP©Philippe Féret

Trois plaques de bronze scellées à la base de la butte composent le Mémorial national terre-neuvien dédié aux disparus, sur lequel figurent les noms de 820 membres du Royal Newfoundland Regiment, de la Newfoundland Royal Naval Reserve et de la marine marchande qui ont donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale et dont le lieu de sépulture est inconnu.
Un seul arbre a échappé à la dévastation du lieu : c’est le squelette de « l’arbre du danger », ainsi nommé parce que situé dans une zone particulièrement exposée.

 

Plus d'informations sur l'engagement canadien dans la Somme en 14-18:
- Site du Ministère des anciens combattants du Canada, avec une page spécifique dédiée aux commémorations du 100ème anniversaire de la bataille de la Somme
- Site du Musée de la guerre canadien
 

 

Arlene King BLOC PORTRAIT©comdesimages.com
Arlène King Directrice du site

“En arrivant sur le site, je vous conseille de grimper en haut de la petite butte où trône la fière statue du caribou. C’est de cet endroit qu’est parti l’assaut le 1er juillet et grâce à une table d’orientation, il vous aidera à vous repérer et vous permettra d’embrasser tout le site, de voir le dédale des tranchées, le sol grêlé de trous d’obus, puis prenez le temps de cheminer sur les sentiers qui jalonnent le site pour découvrir les petits cimetières et mémoriaux ou encore le squelette de l’arbre du danger, seul arbre qui subsistait au coeur de ce no man’s land.”

En pratique

  • Du 1 au 24 janvier : centre d'accueil fermé. Pas de visites guidées.
  • Du 25 janvier au 10 décembre : ouvert tous les jours de 9h à 17h (ouverture à 11h le lundi). Visites guidées gratuites en français et en anglais.
  • Du 11 décembre au 24 janvier 2018 : centre d'accueil fermé. Pas de visites guidées.
  • Accès libre au Mémorial toute l’année
  • Adresse : 80300 Beaumont-Hamel
  • Téléphone : + 33 (0) 3 22 76 70 86
  • beaumonthamel.memorial@vac-acc.gc.ca
  • www.vac-acc.gc.ca

À la une

Le mémorial terre-neuvien de Beaumont Hamel

Le 1er juillet 2017 auront lieu les cérémonies du 101ème anniversaire de la bataille de la Somme à La Boisselle, Contalmaison, Thiepval, Beaumont-Hamel, Fricourt, Albert. Retrouvez toutes les informations pratiques.

Lire la suite

Avant d'assister à la cérémonie de l'Anzac Day, Dan Tehan, ministre australien des anciens combattants, a visité le futur centre d'interprétation dédié à la collection Thuillier à Vignacourt, ainsi que la cité souterraine de Naours et ses nombreux graffitis de soldats australiens.

Lire la suite