Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

Frise

Frise

Retourner à la carte
Frise aujourd'hui
Frise

Blaise Cendrars fut avec Guillaume Apollinaire, l’un des inventeurs de la poésie moderne. En 1914, il s’engage dans la Légion étrangère. De la mi-décembre jusqu’en février 1914, il est en position à Frise (aux lieux-dits de "la grenouillère" et du "bois de la vache"). Il raconte sa guerre des tranchées dans ses ouvrages “La main coupée” et “J’ai tué” :

« Au bois de la vache, à la corne au bois, nous tenions un petit poste qui n’était séparé du petit poste allemand que par quelques sacs de terre. On aurait pu s’embrocher à la baïonnette d’une tranchée à l’autre ».

Puis, il rejoint les tranchées d’Herbécourt puis le front d’Artois et enfin Tilloloy. Au cours des meurtrières attaques de Champagne, il perdra son bras droit.

Le belvédère de Frise est un site naturel, historique, unique et authentique. Dominant la vallée de la Somme, il permet de s'approprier tant le fleuve que l'histoire de la Grande Guerre. Les tranchées décrites par Cendrars existent toujours aujourd'hui et cohabitent avec des trous d'obus et des ovins. Ce site préservé est géré par le Conservatoire des sites naturels de Picardie.

À la une

Frise