Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

Hommage aux Indiens, les oubliés de la Grande Guerre

Dimanche 10 septembre 2017, au cimetière militaire de la Chapelette près de Péronne, des turbans et des saris éclatants ont coloré  la mémoire des soldats et travailleurs indiens célébrés ici pour la première fois.

2017 : l'année de l'Inde. Tel est le voeu désormais réalisé de Thérèse Dheygers, maire de Péronne. Une façon de rendre hommage aux soldats et travailleurs indiens volontaires venus combattre dans la Somme dès 1914 et aménager à partir de l'été 1917 les routes, les tranchées, les voies de chemin de fer...
Blessés ou malades, ils étaient diagnostiqués  dans les centres de tri médicaux britanniques de la Chapelette, avant d'être envoyés vers les hôpitaux de campagne. 320 n'ont pas survécu  et ont été enterrés sur place au cimetière britannique et indien de La Chapelette (CWGC).
De nombreuses personnalités  de différents pays ont ravivé leur mémoire et célébré la paix.

Pour en savoir plus, découvrez l'exposition du musée Alfred Danicourt proposée par son directeur David de Sousa, organisateur de cette première cérémonie franco-indienne.
 

 

À la une

Hommage aux Indiens, les oubliés de la Grande Guerre

Chaque année, le Centre international de recherche de l'Historial de Péronne attribue les bourses Gerda Henkel à des étudiants et chercheurs dont les travaux portent sur la Grande Guerre. Retrouvez les lauréats 2017.

Lire la suite