Aller à la page d'accueil Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au plan du site

Doullens 1914-1918 : une guerre internationale

Doullens 1914-1918 : une guerre internationale

Samedi 13 Octobre 2018 - 09:00 - Vendredi 28 Décembre 2018 - 17:00

Dans le cadre du centenaire de la fin de la Grande Guerre, l'association doullennaise «  La Citadelle » a décidé de rendre, à sa façon, hommage aux victimes de ce conflit, avec 3 mois d'expositions et conférences, en accès libre.

Expositions

La première exposition a lieu du 13 octobre au 11 novembre. Pour Doullens, c’est une première, cette exposition vient à la rencontre de la population dans les rues de la ville. Plus de 300 panneaux et 500 photos concernant Doullens et les environs et provenant des archives françaises, camerounaises, québécoises, sénégalaises et congolaises sont exposés dans les rues de la ville. Ces documents ne relatent pas des scènes de guerre mais la vie quotidienne des habitants et des soldats durant la Guerre dans la commune de Doullens et communes alentour.
L’inauguration de cette exposition s'est déroulée le 13 octobre 2018, avec la constitution d'un grand drapeau 1918.


Des expositions ont également lieu du 2 au 11 novembre :
- à l'ancien tribunal (face à la mairie de Doullens, entrée gratuite), en collaboration avec l'Office national des anciens combattants et l'Historial de la Grande Guerre de Péronne : "So far from home" (Australie), La famille et la Grande Guerre, Les poilus en images, Le Québec (ouvert les mardis après-midi, jeudis et week-ends).
- dans les jardins du musée Lombart : les plantes obsidioniales

Conférences

À la salle du commandement unique à 18h30 (entrée libre) :

- 2 novembre : l'archéologie et la Grande Guerre par Gilles Prileaux, archéologue de l'EPCC Somme Patrimoine, directeur du centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre

Les interventions archéologiques menées dans le nord et dans l’est de la France font souvent ressurgir les cicatrices du sol générées par les combats de la guerre 1914/1918. Ces stigmates, particulièrement nombreux, se comptent par centaines de milliers : trous d’obus, tranchées, boyaux, abris de fortune, dépotoirs, munitions de tous calibres, mais aussi restes des 700 000 combattants encore fossilisés sur le champ de bataille.
Ces témoignages directs de cette boucherie sans nom se révèlent sous des formes variées ; ici les restes d’un corps enseveli et grêlés de shrapnell; là une jambe arrachée abandonnée dans un trou d’obus, jusqu’à des ensembles plus complexes qui font écho à l’état d’esprit du soldat face à l’horreur des combats.
Cette conférence propose de faire un point sur l’état des lieux sur cette période à travers le regard de l’archéologie de terrain...
Que reste-t-il aujourd’hui dans le sol et comment l’interpréter ? Conférence de Gilles PRILAUX, Archéologue organisée par l'association la citadelle et les amis de la culture.

- 16 novembre : la grippe espagnole en 1918 par Christian Mansion, praticien retraité
- 30 novembre : les plantes obsidioniales, les témoins contemporains de la Grande Guerre, par Jean-Claude Marzec, spécialiste des plantes, président des jardins de plantes.
 


 
Plus d'infos sur la page Facebook Demain la citadelle ou sur le site de la citadelle de Doullens.

 


Téléchargez le programme complet des expositions et conférences :
 
Organisateur: 
La Citadelle de Doullens
Lieu de l'événement: 
Place Thélu
Doullens 80600